Je m'inspire
BILAN-COACHING.COM

L’interview d’Etienne


Featured image for “L’interview d’Etienne”

Etienne, 33 ans,

Officier Chef Mécanicien de La Marine Marchande, parcourt le monde à bord des Navires (parce que dans le milieu, on dit pas Bateaux ! )

Quel est l’intitulé de ton métier?

Je suis Officier Chef Mécanicien de la Marine Marchande.

Quelles sont les missions d’un Chef Mécanicien de la Marine Marchande ?

Effectuer la maintenance préventive et curative des installations technique d’un Navire.

Dans quel environnement exerces-tu tes fonctions ?

Dans le monde entier, sur des navires. Dernièrement j’étais basé en Afrique de l’Ouest Je travaille dans la salle machine. C’est un environnement qui peut être bruyant, chaud et spartiate.

Quel est ton rythme de ton travail ? Tes horaires ?

En ce moment, je suis embarqué 6 semaines non-stop en mer, et je rentre pour 6 semaines de congés à terre.
Je travaille en journée, de 8h à 17h, mais ça varie en fonction des navires. Des horaires de nuit sont possible. Quand une panne se présente, on ne dort pas avant qu’elle soit réparée, surtout si on a une petite équipe !

As-tu une journée type ? Si oui, comment ça se passe ?

Oui, je commence à 8h par une ronde des installations, je relève les données. Ensuite j’effectue les travaux nécessaires : Changer un piston, un roulement de moteur électrique, faire les vidanges, commander des pièces, recherche une panne électrique, régler une installation frigorifique…
Les travaux sont très variés.

Travailles-tu seul, où en équipe ?

Nous sommes deux actuellement, mais nous pouvons jusqu’à 6 sur des plus gros navires. Il y a un chef, un second, un troisième et des ouvriers machine.

Quels sont les avantages et les inconvénients de ton métier ?

Avantages : Pas de routine, Bonne rémunération, temps pour soi à terre, Lien avec la mer Inconvénients : Vie de famille, Dangerosité rencontrée parfois sur des missions (pirates, installations électriques…)

Quelles sont les qualités requises ?

Capacité d’analyse, patience, organisation, flexibilité, capacité d’adaptation.

Des qualités physiques sont-elles nécessaires ?

Oui, il faut être en forme pour travailler dans l’environnement spartiate qu’est la machine.

Quelle est la fourchette de salaire d’un Chef Mécanicien ?

Le salaire va, environ, de 3000€ à 6 000 €.

Quelles sont les perspectives d’évolution ?

Il est tout à fait possible de se reconvertir à Terre après quelques années embarqué. Comme Directeur Technique d’une Compagnie Maritime par exemple.

Quels diplômes sont nécessaires ?

Il y a deux possibilités :
Avec le baccalauréat
– En formation initiale : 5 ans après le baccalauréat à l’Ecole National de Marine Marchande au Havre, où à Marseille. Après ce cursus, et quelques temps de navigation,on accède aux fonctions de Chef Mécanicien et Capitaine de Navire.
Sans le Baccalauréat
– En formation Continue : 3 ans, à l’Ecole Nationale de Marine Marchande à St Malo oû à Nantes. On accède au diplôme de chef Illimité. Illimité signifie que l’on peut naviguer sur des bateaux de toutes tailles.
Dans tout les cas, il faut valider des temps de navigation en tant qu’élève Officier pour accéder aux postes de Chef et de Capitaine.

Qu’est ce que tu aimes le plus dans ton métier ?

Le rythme, l’investigation des pannes, la découverte des installations. J’apprécie comprendre leurs fonctionnements.
Découvrir des endroits du monde que je n’aurais jamais découvert si je ne faisais pas ce métier.

Est-il aisé de trouver un emploi après la formation ?

Oui, il y a beaucoup de postes à pourvoir. Beaucoup de magasines spécialisés annoncent un manque d’officier chaque année.

A quel poste te vois-tu dans 10 ans ?

A terme, j’aimerai exercer mes fonctions sur un navire proche de chez moi pour partir moins longtemps.
Il faut savoir que tous les rythmes sont possibles dans ce métier. C’est plus rare mais certains rentrent même chaque jour chez eux.

Les études sont longues, est-il possible d’envisager une réorientation professionnelle dans ce secteur d’activité ?

Bien sûr et c’est un élément très positif dans nos métiers. Sans forcément passer par l’école de la Marine Marchande et suivre le cursus classique sur 5 ans, on peut reprendre des formations continues, par étape. Par exemple, on peut commencer par un CMP qui se fait sur 1 mois, puis un Capitaine 200 sur 4 mois, ce qui permet déjà de patronner des petits bateaux, et on peut grimper comme cela jusqu’à l’illimité ! Tout ceci en alternant période de formations et travail.
Il faut se renseigner auprès des Lycées Maritimes pour les formations continues.
C’est un métier riche et varié : J’ai pris l’option Mécanicien, mais vous pouvez naviguer sur des bateaux de plaisances, faire du charter dans les îles, dans les Glaces, embarquer sur des navires de pêches, sur des Yachts… Les possibilités sont vraiment nombreuses !

Des ressources pour aller plus loin

Le Marin, magazine sur les métiers de la Mer
Site de l’ENSM, l’école de la Marine Marchande
Lycée Maritime de Nantes


Pour échanger sur vos projets, prenez un rdv gratuit et sans engagement: https://bilan-coaching.com/rendez-vous

Retrouvez les programmes & tarifs des bilans de compétences: https://bilan-coaching.com/bilan-24-heures